Notes Nature 3 : Mai est le mois des plantes indigènes !

Bienvenue chez EMSWCD Notes naturelles série! Nature Notes partage de petits moments et des observations intéressantes de notre propriété, ainsi que des bribes d'histoire naturelle connexes, sur une base hebdomadaire à mensuelle.

7 maith2018

Mai est le mois des plantes indigènes !

Ce mois-ci à l'occasion de Mois des plantes indigènes, nous mettrons en valeur une variété de plantes indigènes, que vous pourrez toutes voir à tout moment dans notre Coin de la conservation !

Cette semaine, nous voyons du violet partout avec des camas communs, l'étoile filante de Henderson, le pied d'alouette de Menzie et l'iris de l'Oregon en pleine floraison.

Cames communes (Quamache de Camassie)

Camas est une espèce emblématique du nord-ouest du Pacifique, fleurissant par dizaines de milliers dans des prairies humides et ouvertes qui se dessèchent en été. Mélangé à d'autres bulbes ou seul, c'est un ajout voyant et élégant aux bordures, aux rocailles, aux plates-bandes de vivaces et même aux toits verts ! Camas est à la fois écologique et culturellement important. Les fleurs sont visitées par les abeilles, les insectes, les coléoptères, les fourmis et les bourdons (mais pas les cerfs !), et les bulbes comestibles étaient un aliment de base pour de nombreux autochtones de l'ouest de l'Amérique du Nord.


L'étoile filante d'Henderson (Dodécathéon hendersonii)

Les fleurs roses délicates mais dramatiques de l'étoile filante de Henderson font de cette petite plante vivace un incontournable pour le jardin de rocaille, la prairie sèche de fleurs sauvages ou le toit vert. On le trouve souvent en croissance avec des camas, il fleurit avant que les arbres ne s'effeuillent, puis entre en dormance pour l'été. Ces fleurs produisent plus de pollen que de nectar, ce qui encourage les abeilles à visiter. Les abeilles pollinisent les fleurs en sonication, ou pollinisation par bourdonnement, où ils bourdonnent littéralement leur corps pour secouer le pollen.


Menzies' ou pied d'alouette côtier (Delphinium menziesii)

Les fleurs violet foncé du pied d'alouette de Menzies ajouteront de l'intérêt à toute colline rocheuse ou prairie de fleurs sauvages. Cette jolie petite plante peut tolérer le plein soleil à mi-ombre et aime ses pieds mouillés mais pas stagnants. On le trouve souvent sur des falaises abruptes, des coteaux rocheux et des dépressions humides dans des prairies ouvertes. Plantez ce favori des bourdons et des colibris parmi d'autres bulbes vivaces et couvre-sol, et profitez de ses fleurs du printemps au milieu de l'été.


Iris de l'Orégon (Iris tenax)

L'iris de l'Oregon est une belle petite plante vivace polyvalente, aussi bien à l'aise dans le jardin de rocailles que dans les prés de fleurs sauvages, au bord d'une clairière boisée ou dans une bordure de vivaces. C'est un favori des abeilles et des papillons, mais la plupart du temps ignoré par les cerfs et les lapins. Cette plante aime le plein soleil à l'ombre légère et a besoin d'un sol humide mais bien drainé. Ne transplantez qu'à l'automne ou au début du printemps lorsque les racines sont blanches, dodues et en pleine croissance.

Participez au Mois des plantes indigènes !

Le chapitre de Portland de la Native Plant Society of Oregon (NPSO) organise un mois complet d'activités, y compris des randonnées, des visites guidées, des ateliers et plus encore!

Visitez le site Web du Mois des plantes indigènes pour en savoir plus.